Mon back is back plumetisé

Souvenez-vous, dans mes coups de coeur de la semaine, il y a déjà quelques temps, je vous avais parlé du patron Back is Back de Vanessa Pouzet. Une jolie tunique, plus ou moins décolleté dans le dos, suivant le patron qu’on choisit (elle propose la version soft et la version sexy chocolat). Voilà ma version :

Read More…

Prête à m’envoler avec ma cape

Je me suis battue : deux aiguilles cassées (tissus trop épais), notamment sur l’ourlet, mais ma cape est terminée.

Toute douce (en lainage), bien chaude (sauf pour les courants-d’air qui passent pas en dessous), je suis plutot satisfaite du résultat pour une première tentative… même si je vois plein de défauts :s A commencer par la capuche, qui est beaucoup trop grande à mon goût (pourtant j’ai suivi le patron Burda !). Constatez par vous-même :

Mais comme je ne compte pas beaucoup la mettre sur la tête, à part pour les photos, ce n’est pas dramatique ! Là où j’ai vraiment galéré, en revanche, c’est pour l’ourlet, vu l’épaisseur de tissu à prendre dans la machine à coudre. (Et avec l’éclairage de la photo, la couture tordue ressort beaucoup plus qu’en vrai, en plus…)

Bon, malgré tout, je l’ai adoptée cette cape ! Surtout que j’adore l’astucieux système de fermetures-éclairs qui permet de sortir les bras… ou au contraire, de tout barricader sous la cape quand il fait trop froid (comme ci-dessous).

Le patron vient du magazine “tendance mode-Burda”, les fournitures du Marché Saint-Pierre, à Paris.

Un petit paletot pour ma garde-robe

Ca faisait un moment déjà que j’avais craqué sur le paletot du livre japonais Otona no couture one piece smoke blouse. Les Japan couture addicts en ont proposé de multiples déclinaisons ici et pour un mariage auquel je suis invitée prochainement, je tenais à faire ma version. Elle ira avec une robe, bientôt terminée, elle aussi issue d’un patron japonais, avec du tissu indien et que je vous montre bientôt, promis !

Bref, revenons à notre paletot. Le voici, le voilà, avec ses jolies manches-ballon :

En gabardine grise du Marché St Pierre. Niveau adaptations personnelles :

- j’ai mis du biais liberty pour les finissions à l’intérieur du paletot (je trouve les points zig-zag un peu bruts)
- j’ai ajouté un passepoil framboise tout autour de la veste (le dos a donc été cousu en deux parties au lieu d’une)
- j’ai changé les multiples petits plis de devant par trois plis bien marqués
- et pour le dos, j’ai aggrandi la partie basse pour ajouter un pli creux (sans biais et sans pli, je trouvais le dos un peu tristounet).

Il me reste plus qu’à décider si je veux ou non ajouter un système de fermeture. Le tissu étant relativement épais, ce n’est pas indispensable, mais j’ai un beau bouton dans les tons du passepoil qui me fait de l’oeil… Qu’en pensez-vous ?

Un jean transformiste

Il y a quelques temps, alors que j’essayais de faire du tri dans mon placard, je suis tombée sur un vieux jean, encore en bon état, mais qui ne sortait presque plus. Coupe qui ne me convenait plus, jambes trop larges… il était temps de m’en débarrasser lui donner une deuxième jeunesse. Je me suis alors souvenu du tuto de la Beautiful Poulette pour transformer un jean en jupe.

Un découd-vite, une paire de ciseaux et une bobine de fil plus tard, voilà le résultat:

Si j’aime bien l’avant, je suis moins emballée par le dos : je n’ai pas fait de fente, et du coup, j’ai un peu l’impression que le jean fait un “bec”. Si j’ai le courage, je vais faire une petite ouverte pour rectifier ça ! Vous en pensez quoi ?

Une blouse fleurie

Allez, premier test grandeur nature. Après les trousses, voilà une première blouse, en liberty. J’ai enfin trouvé un liberty qui me plaisait ici. Quant au modèle, il vient du dernier livre de la Droguerie.

 

 

Me contacter

C’est par ici !

Suivez-moi sur Hellocoton


J’y participe

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

Indiquez ici votre adresse email et vous serez averti à chaque publication d'un nouvel article.

Dans ma boutique


Sur Twitter